MAXIMMOBILIER achat vente maison appatement Ajaccio Corse

Le jeudi 26 février 2015

Comment sera fabriquée la maison du futur ?

Murs en papier ou en champignon, revêtement, isolation… Les logements de demain seront performants et écologiques. Focus sur les procédés les plus innovants dans l’éco-construction.

Comment sera fabriquée la maison du futur ?

Développement Durable, L’immobilier Neuf

Comment sera fabriquée la maison du futur ?

Publié le 24/02/2015

Murs en papier ou en champignon, revêtement, isolation… Les logements de demain seront performants et écologiques. Focus sur les procédés les plus innovants dans l’éco-construction.

1- Des blocs de champignons isolants

Cultiver des briques comme on cultive du blé. C’est l’idée de la société Écovative qui commercialise des blocs en champignon. Le mycélium (partie végétale de la plante) est mélangé à un ensemble de feuilles de maïs et autres résidus issus de l’agriculture. Une fois la mixture placée dans un moule, il suffit d’attendre cinq jours pour obtenir une brique compacte, 100% écologique et biodégradable. Écovative en vend depuis quelques années pour une dizaine de dollars.

En ce qui concerne les constructions plus importantes, tout est envisageable. Une gigantesque tour artistique a d’ailleurs été bâtie à New-York, au sein de l’annexe du célèbre MoMa (musée d’art moderne), comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous : 

 

2- Des murs de briques en papier recyclé

C’est en mélangeant la cellulose du papier recyclé avec un peu de ciment que Chris Fretolloso et Barrry J Fuller mettent au point une brique résistante et écologique. Les deux hommes baptisent leur invention BetR-blok, un matériau imperméable à l’eau, résistant au feu, et possédant d’excellentes performances en termes d’isolation thermique et acoustique. Encore en phase de test, le procédé a déjà été utilisé pour construire quelques maisons au design original, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. 

3- Un revêtement qui régule la chaleur

Mieux qu’un thermostat connecté, il existe le Micronal PCM ou matériau "à changement de phase". Il s’agit de microcapsules qu’on dispose sur des revêtements beaucoup plus fin qu’un mur de briques et s’adaptant à la température. Ainsi, lorsqu’il fait chaud, ces dernières fondent pour permettre à la fraicheur d’entrer dans le logement ou le bureau. Au contraire, lorsqu’il fait plus froid, le cœur de ces organismes microscopiques se solidifie afin de conserver la pièce au chaud. (Cliquez sur l'image pour agrandir).

 

mail
facebook
twitter
instagram
youtube