chargement
MAX immobilier Ajaccio centre ville 1 Avenue du 1er Consul20000 AJACCIO☎ 04.95.21.01.02
&
MAX immobilier Agence Mezzavia / Grand Ajaccio  • ☎ 04.95.28.04.00
contact
contactez nous
 

Retour au blog

Les taux de crédit passent en dessous de la barre de 1.5 %

Ces derniers temps, le constat est sans appel : les conditions d’emprunt sont toujours aussi attractives. Ainsi, en juin 2018, les taux de crédit immobilier se sont élevés à 1,44 % en moyenne en France, ce qui est 4 fois plus faible que les taux pratiqués en 2001. Ce niveau record, bien qu’il soit insuffisant pour compenser la hausse des prix de l’immobilier, pousse toujours plus de ménages à emprunter. Un tel taux historiquement bas résulte entre autres d’une forte concurrence entre les établissements de crédit.

Des taux de prêt immobilier en baisse constante

En juin 2018, les résultats ont affiché un retour à l’identique par rapport aux taux pratiqués à la fin de l’hiver 2017, malgré que la durée des crédits immobiliers accordés s’allonge de plus en plus. Ainsi, les taux de crédit passent désormais en-dessous de la barre des 1,50 % pour s’établir plus précisément à 1,44 % en moyenne, contre 1,46 % en mai 2018. En comparaison du premier trimestre de l’année 2018, où les taux étaient de 1,48 % en moyenne, le second trimestre a donc été marqué par une petite baisse significative des taux pratiqués. N’oublions pas qu’au 4e trimestre 2017 (fin de l’année 2017) les taux de prêt avoisinaient les 1,52 %.

Des taux attractifs pour la majorité des ménages

En fonction des dossiers et des capacités financières des ménages, les écarts se resserrent, bien que les durées d’emprunt ont tendance à se rallonger. Les établissements de crédit accordent des taux plus intéressants qu’à leur habitude, sur des prêts plus longs. Certains vont par exemple proposer à une poignée d'emprunteurs un taux de 1,35 % sur 25 ans ou sur 30 ans. En comparaison de ce phénomène, rappelons qu’en début d’année 2015, l’écart entre un prêt sur 25 ans et un autre prêt sur 30 ans était souvent d’1 point, ce qui n’est pas négligeable (3 % sur 25 ans, contre 4 % sur un prêt d'une durée de 30 ans). Cependant, pour beaucoup de banques, le fait d’emprunter sur une longue durée reste synonyme de taux élevés.

Les raisons d’une telle baisse des taux de crédit

Cette baisse constante des taux de crédit est due à plusieurs facteurs. D’une part, du fait des conditions de financement et de refinancement de la production. D’autre part, par le fait d’une concurrence toujours plus féroce sur les taux entre les différents établissements bancaires de crédit. En effet, les banques se battent de plus en plus pour attirer des ménages et faire face à la concurrence locale. Enfin, cela est dû au fait que l’été 2017 a été marqué par une chute des demandes d’emprunt par les ménages français. Or, par un jeu de l’offre et la demande, les taux se sont abaissés pour compenser au maximum la hausse des prix de l’immobilier pouvant en freiner certains et favoriser la primo-accession des jeunes ménages à la propriété. Ce constat est aussi une réponse à la dégradation des soutiens publics (aides personnelles, prêt à taux zéro...). De nombreux établissements ont révisé et amélioré sensiblement les conditions d’emprunt proposées aux ménages les plus modestes. Ainsi, certaines banques ont par exemple supprimé les conditions propres aux clients premium afin d’offrir les meilleurs taux au plus grand nombre.

Un allongement subséquent des durées d’emprunt des prêts immobiliers

Cette baisse historique des taux de crédit s’accompagne indubitablement d’un allongement significatif des durées d’emprunt de prêts immobiliers. Au second trimestre 2018, la durée de ces prêts accordés a ainsi atteint 221 mois, contre 218 mois au 1er trimestre de cette même année. Sur cette même période, on constate que quasiment la moitié des moins de 35 ans ont bénéficié d'un taux d'emprunt de 25 ans ou plus, contre 34 % il y a un an. En comparaison, cete durée générale d'emprunt était en moyenne de 217 mois à la fin de l’année 2017. Sur la seule année 2017, les durées des prêts bancaires ont augmenté de 5 mois environs et de 4 mois depuis le début de l’année 2018. Cet allongement permet aux ménages, y compris les plus modestes d’entre eux, d’accéder à la propriété et de continuer à réaliser leurs projets immobiliers. Néanmoins, les taux de crédit passant sous la barre des 1,5 % concernent surtout les taux sur 15 ans et 20 ans. On estime que la durée moyenne des prêts est de 1,25 % sur 15 ans, de 1,43 % pour un crédit sur 20 ans et qu'il remonte à 1,67 % pour une durée de 25 ans.

 

 

 

jeudi 26 juillet 2018

 
communiti    wildcorsica    corsebillet

©2018 - MAX immobilier

loading...