Visiter MAX IMMOBILIER - Vente Locations Maisons Appartements À AJACCIO   Mail to Lisa
Écrire à Lisa
Vivre à Ajaccio

La Petite Coworkeria à Ajaccio : espace commun de grandes idées !

Auriez-vous besoin d'un espace de bureau à Ajaccio ?

Logiquement, l'arrivée du virus à fait monter en flèche le télétravail. Si certains n'étaient pas coutumiers du fait, les indépendants, eux, étaient habitués à travailler de chez eux. Seulement à la maison il y a du bruit, ce n'est pas forcément adapté et cela nous offre la possibilité de rester en pyjama toute la journée, ... 

Sortir de la maison devient parfois vital et se retrouver dans des bureaux partagés est une très bonne idée qui peut booster la dynamique et la productivité.

Ajaccio suit cette tendance avec l'arrivée d'espaces communs où presque tous les corps de métiers se réunissent. C'est le cas de la Petite Coworkeria située sur le Cours Napoléon. Rencontre avec sa fondatrice Marie-Ange Filippi.

 

- Comment est née l'idée d'ouvrir un coworking à Ajaccio ? 
Marie-Ange Filippi : Très honnêtement... je ne sais plus ! Surement de voyages. J'ai eu l'idée en 2015 lorsque j'étais encore salariée, il a fallu du temps avant que  la Coworkeria voit le jour en 2019. Le temps de quitter mon ancien travail et de me lancer dans l'aventure entrepreneuriale. 
En tout cas pendant un an,  j'ai expérimenté une période freelance et j'ai été de plus en plus convaincue de la nécessité d'un coworking, travailler dans des cafés a ses limites et chez soi, c'est assez difficile. Quelque soit ma perspective professionnelle, je voulais qu'elle soit utile (modestement) au territoire local. Le coworking,  est une formidable opportunité pour un territoire comme la Corse si les politiques publiques en saisissent les enjeux. "Coworker" permet de réduire les temps de trajet, de redynamiser les centres villes et les villages selon  l'implantations choisie, et représente une alternative aux difficultés immobilières.
- Y a-t-il beaucoup de demandes ?
Oui, mais ce n'est pas encore démocratisé dans les entreprises. Les freelances eux sont habitués mais constituent une petite population sur Ajaccio. 
En revanche, il y a une forte demande pour les  réunions et le travail en groupe qui traduit une envie de se réunir dans un lieu plus convivial et de bénéficier d'un espace adapté. L'offre manque.
 
- Est-ce que vous voyez de plus en plus de gens se lancer dans l'entreprenariat ?
De manière empirique je vois de plus en plus de gens, retourner vers un modèle salarial. Mais mes constatations à petite échelle ne peuvent évidemment pas servir de référence. Ce qui est sûr c'est que le modèle entrepreneurial séduit de plus en plus de jeunes. On est plus sur le modèle de carrière linéaire. 
 
- Quelles sont vos offres pour accéder au coworking ?
Très diverses. Que l'on veuille passer 1h, 1 journée ou 1 mois que l'on soit seul ou plusieurs, on peut venir à La Coworkeria. On s'adapte !
Par exemple : la situation sanitaire a changé notre manière de travailler, les visio sont devenues quotidiennes, un forfait spécial a été mis en place dans une salle isolée et adapté en fonction du nombre d'heures passées.
 
- A l'époque où on parle distanciation, ici c'est véritablement du lien social qui est créé, quelle est la motivation de vos coworkeurs ?
- Retrouver du lien incontestablement, pouvoir prendre un café(masqué) tout en tenant les distanciations. Pouvoir bavarder "en vrai" !
- Travailler dans des conditions professionnelles (loin du frigo, du chat et des devoirs d'enfants pour ceux qui travaillent de chez eux) avec un vrai bureau et au calme.
- Accéder à des services clef en main (bonne connexion, imprimante, ne pas se soucier du ménage, edf etc).
 
- Est-ce qu'Ajaccio est une ville "qui bouge"?
Aahaha excellente question piège ! Dans quel sens ? Démographiquement, à coup sûr. Urbanistiquement oh que oui ! On est pas loin de faire bouger les plaques tectoniques. 
Culturellement... Un glaçon dans un congélateur bouge plus qu'Ajaccio. 
Pour être plus juste et plus nuancée, j'ai l'impression que l'on pourrait faire tellement de choses simples, accessibles et innovantes, mais que les initiatives ont tendance à tomber soit dans une démesure inadaptée, qui ne fonctionne pas, soit à s'enliser dans une offre très confidentielle. Il y a peu d'entre-deux. Par contre il y a de vrais efforts de médiation culturelle pour les enfants, c'est déjà pas mal. Même essentiel. 
 

 

https://www.petite-coworkeria.com

04.95.26.47.13 - petitecoworkeria@gmail.com

75 Cours Napoléon 20000 Ajaccio

 

 

| Partager l'article sur acebook