MAXIMMOBILIER achat vente maison appatement Ajaccio Corse

Le jeudi 20 décembre 2018

BIENS ATYPIQUES : ATOUTS POUR VOUS PLAIRE !

En immobilier comme dans la vie, la différence est une force !

BIENS ATYPIQUES : ATOUTS POUR VOUS PLAIRE !

En immobilier comme dans la vie, la différence est une force ! Et ça, de plus en plus d'acheteurs l'ont bien compris en se tournant vers des biens atypiques : loft, souplex, péniche, ancienne église, locaux commerciaux, etc.

Plus qu'un choix fait par coup de cœur, une habitation de ce type peut se révéler être un judicieux choix financier, car il y en a vraiment à tous les prix. Mais attention, non sans contraintes ! Zoom sur ces biens qui après transformation, deviennent des bijoux rares.

 

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE AVEC UN BIEN CLASSIQUE ?

 

Evidemment, quand on décide d'investir dans ce genre de surface, on l'acquiert brute et souvent celle-ci n'était pas destinée à devenir un logement.

En gros, si vous aimez que tout soit « au carré », passez votre chemin. Car justement, la caractéristique d'un bien atypique est qu'on le choisi pour son charme et qu'il peut, ne pas être « idéal », voir même complètement biscornu.

Si cela ne vous fait pas peur, alors vous pouvez rester sur cet article.

Il faut notamment prendre en compte deux facteurs : les contraintes liées à l’aménagement et la difficulté à déterminer un prix pour un bien qui, par définition, n’est pas comparable aux autres.

 

LES AVANTAGES :

Si tout doit être transformé, le prix au mètre carré sera inférieur à la moyenne du marché. Pour un souplex par exemple, la surface en sous-sol peut être dévaluée de 30 à 50%. Même chose pour les péniches. A Paris, les prix sont deux fois moins élevés que pour un habitat classique.

Après rénovation complète, c'est l'inverse, le bien prend de la valeur et vous pourriez bien faire une jolie plus-value !

A la revente toujours, le bien partira potentiellement plus rapidement, car les coups de cœur sont contagieux.

Habiter dans un loft vous procurera des volumes sans pareil, une péniche vous offrira une habitation qui vous bercera sur l'eau, pour un ancien phare pas de guerre de voisinage, … on imagine que vous arrivez à vous projeter.

 

LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE :

 

Si vous voulez changer l'affectation de votre bien, ou si vous devez faire de nombreux travaux, assurez-vous que vous avez en votre possession toutes les autorisations d'urbanisme et de la copropriété.

Un bien atypique peut poser des problèmes … atypiques. Le besoin de créer une salle de bains peut se révéler un vrai casse-tête, l'avis d'un professionnel comme un architecte est le bienvenu.

Déclarez toutes les nouvelles surfaces supplémentaires, comme l'ajout d'une mezzanine. Faites attention, ceci engendrera possiblement des charges facturées en plus par la copropriété. 

Vous pouvez trouver un bien atypique dans une partie commune comme la cour d'un immeuble. Dans cette situation, vérifiez dans le règlement de la copropriété ou sur le titre de propriété que vous en avez bien la jouissance exclusive. Ainsi, même si la cour appartient à la copropriété, vous serez le seul à pourvoir en profiter.

 

ATYPIQUE A QUEL POINT ?

 

On l'aura compris, un bien de la sorte nécessite un aménagement qui ne correspond en rien à un standard. La géométrie des lieux, les matériaux utilisés et peut-être même que vous vous apprêtez à rentrer dans un monument historique !

Il faut juste bien faire attention à ce que ce projet corresponde à votre projet de vie. Un bâtiment classé sera impossible à toucher ou à surélever. Attention également aux murs porteurs, aux portes antiques, aux surfaces impossibles à abattre. Rien ne doit être laissé au hasard.

 

ATYPIQUE A QUEL PRIX ?

 

Pour avoir une petite idée des prix pratiqués, il faut savoir que le prix moyen d’une transaction immobilière concernant un bien atypique s’est établi à 563 000 euros en 2016 en France, contre 220 000 euros pour un bien immobilier conventionnel (source Crédit Agricole).
En somme, l’achat d’un bien immobilier atypique n’est pas donné à tout le monde. Une telle transaction nécessite du temps et des connaissances pointues.

L'acheteur moyen est plus âgé que l’acquéreur conventionnel et a environ 45 ans. Après analyse celui-ci exercerait une profession dite « supérieure » : chef d’entreprise, ingénieur, médecin, cadre, etc (étude menée par un réseau d’agences immobilières).

Ce qui laisse à penser que l’acheteur type d’un bien atypique est lui-même quelque peu… singulier !

 

mail
privée
facebook
gplus
twitter
instagram
youtube
rss