chargement
MAX immobilier Ajaccio centre ville 1 Avenue du 1er Consul20000 AJACCIO☎ 04.95.21.01.02
&
MAX immobilier Agence Mezzavia / Grand Ajaccio  • ☎ 04.95.28.04.00
contact
contactez nous
 

Les professionnels de l'immobilier restent confiants en l'avenir

vendredi 28 septembre 2018

Immobilier, un moral au beau fixe... sous réserve

Une majorité confiante sur l'évolution du marché

Parfait indicateur pour prendre le pouls du marché du logement, le moral des professionnels de l'immobilier permet de dégager les grandes tendances à venir. Si les taux de crédit variant entre 0,96% et 1,41% pour un prêt sur 15 ans ont peu de chances de continuer leur baisse en ce mois de septembre 2018, le baromètre dans la profession reste néanmoins au beau fixe.

D'après une étude réalisée par le Crédit Foncier, 3 professionnels sur 4 reconnaissent leur optimisme pour l'avenir. Même si cette confiance en l'avenir perd 2 points par rapport à mai 2018 passant de 77% à 75%, il n'en reste pas moins que 3 raisons les invitent à penser que le marché sur l'année à venir continuera d'évoluer favorablement. Des taux d'intérêt faibles permettent d'emprunter avec plus d'aisance. Un engouement pour la pierre maintient le dynamisme du marché. Enfin, un contexte économique perçu positivement alimente l'assurance de beaux jours à venir.

Un optimisme nuancé en fonction des régions et des professionnels

En analysant ces résultats dans le détail, certaines nuances apparaissent en fonction, d'une part, de la situation géographique et, d'autre part, du statut des professionnels. À regarder de plus près, les régions les plus confiantes restent le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Est avec des proportions d'optimistes supérieures à la moyenne atteignant respectivement 80%, 76% et 76%.

En revanche, les régions d'Île-de-France et du Sud-Est se fixent en-dessous du pourcentage national avec 74% pour la première et 70% pour la seconde. Autre pondération apportée aux résultats nationaux, l'introduction de la profession particulière exercée dans le secteur de l'immobilier permet de mesurer d'où vient ce vent d'optimisme. Alors que la confiance des professionnels de la vente se fixe à 78% pour les agents immobiliers et à 77% pour les gestionnaires de patrimoine, l'optimisme du côté de la construction n'atteint pas les 75%. 74% des promoteurs et 71% des constructeurs de maisons envisagent l'avenir avec sérénité.

Des perspectives envisagées sous l'angle de la stabilité

Cependant, cet optimisme dans l'avenir du marché immobilier ne repose pas vraiment sur des perspectives envisagées sous l'angle d'une augmentation des valeurs et des volumes de vente. Pour les résidences anciennes, seuls 27% des professionnels anticipent une hausse des prix et 21% une augmentation des transactions. Pour les résidences neuves, les conjectures s'améliorent, mais sans affolement, avec des chiffres s'élevant à 33% des acteurs envisageant une augmentation des prix et 32% une augmentation des ventes. Ainsi, la confiance en l'avenir procède de la capacité du marché à ne connaître aucune dégradation et à se maintenir à l'état actuel plutôt que d'un embellissement des évolutions financières. D'ailleurs toutes catégories confondues, ancien et neuf, plus de 50% des professionnels tablent sur une stabilité des prix et des ventes. En moyenne moins de 15% envisagent une éventuelle détérioration du marché.

Des conjectures pessimistes pour un quart d'acteurs

Face aux 75% d'acteurs de l'immobilier optimistes sur les évolutions futures, reste un quart d'entre eux pour lesquels le pessimisme serait plus adapté à l'évolution du marché. Ayant gagné 7 points depuis septembre 2017, leur part grandit régulièrement depuis un an. Trois raisons président à cette attitude de défiance. Parmi eux, plus de 70% jugent, d'une part, que le contexte économique présente une conjoncture défavorable et que, d'autre part, la diminution des aides à l'accession menace le marché de l'immobilier. Enfin, 69% attribuent leur manque de confiance à la perte du pouvoir d'achat des ménages.

En fonction de la zone géographique et du domaine professionnel, la plus grande part de pessimistes se trouvent dans la région du Sud-Est avec 30% d'agents immobiliers et parmi les constructeurs de maisons avec 27% d'entre eux. Sur les 4 derniers mois, la région du Sud-Est regroupent 31% d'agents immobiliers qui estiment ne pas avoir réalisé leur chiffre commercial contre seulement 13% en janvier 2018.

Des vœux de dispositifs pour soutenir le marché

Afin de dynamiser le marché sur les douze prochaines années à venir, une grande majorité des acteurs de l'immobilier se prononce en faveur du renforcement des aides pour soutenir les ménages vers l'accession. En haut de la liste, 85% des professionnels souhaiteraient voir le rétablissement d'une quotité de 40% dans toutes les zones pour le Prêt à Taux Zéro financé par l'État. À cette mesure appelée de leurs vœux viennent s'ajouter pour 65% d'entre eux le rétablissement de l'APL d'accession et pour 43% la suppression de l'impôt sur la fortune immobilière.

 

communiti    wildcorsica    corsebillet

©2018 - MAX immobilier

loading...