MAXIMMOBILIER achat vente maison appatement Ajaccio Corse

Le mercredi 23 janvier 2019

Qu'est-ce qui va changer dans l'immobilier en 2019 ?

Que le temps a passé vite... Nous sommes déjà en 2019 ! Nous avons hâte de voir ce que cette année va nous réserver et cela devrait ressembler à ceci.

Qu'est-ce qui va changer dans l'immobilier en 2019 ?

Que le temps a passé vite... Nous sommes déjà en 2019 ! Nous avons hâte de voir ce que cette année va nous réserver. Alors, nous ne pouvons pas réliser  votre thème astral, ni vous dire ce qu'il va se passer pour vous en terme d'amour ou de travail … MAIS ! Max Immobilier, spécialiste de l'immobilier à Ajaccio en Corse (mais qui a néanmoins les yeux rivés sur l'immobilier au national et le marché international) peut au moins vous dire ce qu'il se trame dans le domaine immobilier cette année !

 

POUR LES LOCATAIRES

Changements à observer :

  • Création du bail mobilité pour les étudiants et les professionnels : Ce nouveau bail a été mis en place pour permettre à des locataires de louer des logements meublés pour une durée comprise entre 1 et 10 mois. Aucun dépôt de garantie n’est exigé par le propriétaire, et le locataire peut résilier le bail quand il le souhaite en respectant un délai de préavis d’un mois.

  • L'encadrement des loyers : plafonnement des loyers dans tout ou partie de la zone tendue des villes, à savoir les villes et leur banlieue. Renseignez vous selon votre lieu de résidence !

     

  • La simplification du contrat de caution solidaire : Jusqu'à présent lorsqu'une personne ne portait garant pour un locataire, le contrat devait obligatoirement porté deux exemplaires fait de manière manuscrite. Aujourd'hui, le garant n'aura qu'à signer l'acte de caution. Ce qui va surement ne plus décourager certains garants.

 

 

POUR LES PROPRIÉTAIRES

Changements à observer :

  • Les locations touristiques vont être davantage observées et ATTENTION ! Les particuliers qui ne déclarent pas leurs locations touristiques auprès de la mairie peuvent payer une amende civile de 5 000 €. Ceux qui ne transmettent pas le décompte des nuits ayant fait l’objet d’une location, alors que la mairie leur en a fait la demande, peuvent payer une amende de 10 000 €. Les plates-formes qui publient des annonces sans respecter leurs obligations encourent une amende de 50 000 €.

  • Les diagnostics peuvent être communiqués par e-mail aux locataires : dans une démarche de démarterialisation, les baux peuvent être transmis en pièce jointe d’un mail, par exemple. De même, les extraits de règlement de copropriété peuvent également être remis par mail.

  • Des règles plus souples pour les copropriétés. Deux changements sont à noter : La possibilité de mise à l’amende des syndics pour tous les retards dans la transmission aux copropriétaires de documents tels que des contrats ou des devis et le vote par correspondance pour les copropriétaires ne pouvant pas assister aux assemblées générales.


 

Voici pour commencer l'année immobilière comme il se doit, pour les prochaines aventures nous vous tiendrons évidemment au courant !

Beau 2019 à vous ! 

mail
facebook
twitter
instagram
youtube